L’adage est bien connu : « Il n’y a pas d’université sans publications. » Depuis sa création, l’Université Evangélique du Cameroun a  commis un certain nombre de publications dont des ouvrages scientifiques, pédagogiques et littéraires, des articles scientifiques, des mémoires, des thèses dont nous rendrons compte dans cette rubrique. Les nouvelles publications feront également l’objet de recensions au fur et à mesure de leur parution.

pub1 

Kenmogne Jean-Blaise ; Kä Mana
Manifeste pour l’Université de la renaissance africaine: Les nouveaux enjeux de l’enseignement Universitaire en Afrique
Presses de l’Université Evangélique du Cameroun Mbouo/Bandjoun, 2010, 232 pages.

Les questions qui sont au cœur de ce manifeste sont les suivantes :que devons-nous faire en Afrique pour construire notre destinée sur un socle intellectuel, éthique et spirituel sûr ? Que devons-nous entreprendre pour bâtir une société capable de libérer des savoirs novateurs, de promouvoir des valeurs profondes de culture et d’impulser un nouvel esprit pour un avenir d’humanité dans le contexte de la civilisation mondiale qui s’impose de plus en plus aux peuples aujourd’hui et pose aux nations des défis de type nouveau ?
Les auteurs tentent, sous divers angles d’attaque et selon de multiples variations de formes et de modulation, de répondre à ces questions. Pour eux la voie obligée n’est autre que de réfléchir sur les conditions et les exigences d’une renaissance africaine fondée sur une nouvelle dynamique de formation humaine et d’éducation de haut niveau, dans l’épreuve d’une mondialisation qui conduitactuellement toutes les civilisations à de nouveaux choix socioculturels et à une restructuration profonde de leurs visions du monde et de leurs liens avec l’ensemble de la création.

 pub2

Kenmogne Jean-Blaise
Pour une révolution de l’école par la révolution de l’intelligence
Cahiers de l’Université Evangélique du Cameroun, No 1, Presses de l’Université Evangélique du Cameroun, Mbouo/Bandjoun, 2012, 94 pages.

Les textes rassemblés dans le présent cahier proposent des chemins de réflexion et d’action dans le cadre des orientations à donner aux systèmes éducatifs africains. Ces réflexions sont le fruit d’une dynamique d’ensemble portée par une équipe d’experts en éducation. A travers une pensée et un questionnement toujours en mouvement, dans une volonté de poser fermement les problèmes cruciaux de l’éducation en Afrique, cette équipe s’attelle à réimaginer l’école africaine, à repenser sa vocation, à interpeller les forces intellectuelles du continent et à mettre en lumière les exigences les plus fondamentales pour une révolution de l’intelligence africaine. Elle cherche à faire de l’intelligence le ferment pour une éducation humaine à la hauteur des grandes exigences de notre temps.

 pub3

Moukoko Priso
Innovation et dynamisation pédagogiques: L’expérience de l’Université Evangélique du Cameroun
Cahiers de l’Université Evangélique du Cameroun N° 2, Presses de l’Université Evangélique du Cameroun, Mbouo/Bandjoun, 2012, 51 pages.

Dans le présent cahier, le Professeur MoukokoPriso répond à la question suivante : «  Peut-on changer aujourd’hui  l’université africaine dans ses principes et dans ses pratiques ? » A travers une analyse serrée de la manière dont l’Université Evangélique du Cameroun a mené et vécu la bataille de ses principes fondateurs face aux épreuves de la réalité, l’auteur met en lumière les risques d’involution auxquels, dans la situation actuelle de l’Afrique, toute perspective de réforme  de l’université est confrontée.

 pub4

Fonssi Eugène
L’Université autrement: Les principes de base de l’Université Evangélique du Cameroun et leurs enjeux de transformation sociale
Cahiers de l’Université Evangélique du Cameroun N°3, Presses de l’Université Evangélique du Cameroun, Mbouo/Bandjoun, 2012, 79 pages.

Le présent cahier met en lumière les enjeux éducatifs les plus vifs et les plus décisifs en Afrique. Dans un récit vivant, avec un tonus d’écriture agréable et une vitalité qui va droit à l’essentiel, l’auteur a su  faire pressentir le souci d’engagement qu’un atelier de travail organisé au Cameroun suscite chez toute personne sensible à la crise éducative dont souffrent nos sociétés africaines. Grâce à cette dimension d’interpellation et d’aiguillon, le récit confère un relief particulier aux principes de base de l’UEC que sont les sens divers, l’interaction et la responsabilité réciproque. Mieux, il donne aux interventions des participants à cet atelier un éclat particulier en même temps qu’il en dégage les significations les plus fertiles.

 pub5

Kä Mana
Eduquer l’imaginaire africain: Le devoir d’aujourd’hui et les enjeux d’avenir
Cahiers de l’Université Evangélique du Cameroun N°4, Presses de l’Université Evangélique du Cameroun, Mbouo/Bandjoun, 2012, 94 pages.

Le présent cahier est un ouvrage lucide et pénétrant sur les enjeux actuels de l’éducation en Afrique. Son auteur, le philosophe et théologien congolais Kä Mana définit avec passion, humour, lyrisme, rigueur et  profondeur certaines conditions nécessaires à l’invention d’un nouvel imaginaire éducatif pour la formation des générations montantes. Sa préoccupation centrale est de proposer une orientation globale pour sortir les sociétés africaines de certaines pathologies dont souffrent leurs systèmes éducatifs. Cette orientation engage l’auteur à « imaginer des rationalités, des valeurs et des utopies susceptibles de construire un nouveau projet africain d’éducation humaine.»
Dans un style alerte qui conjugue avec habileté et bonheur la chaleur des scènes de la vie quotidienne, la trame des grands événements du monde, les rêves d’une nouvelle société et l’analyse philosophique radicale, l’auteur signe sans doute ici l’un des textes les plus profonds de sa pensée éducative.

 pub6

Kä Mana
L’éducation scolaire en Afrique : entre crise et pratiques de réforme. Paroles d’un pédagogue camerounais, Michel MOUKOURI
Cahiers de l’Université Evangélique du Cameroun No 6, Presses de l’Université Evangélique du Cameroun, Mbouo/Bandjoun, 2012, 78 pages

Le présent cahier est consacré à la vision éducative et aux recherches pédagogiques d’un Camerounais bien connu dans les milieux de l’enseignement protestant au Cameroun, Michel Moukouri. L’auteur a suivi pas à pas l’itinéraire du pédagogue depuis sa prime enfance jusqu’à l’heure de sa retraite. Il a scruté ses rêves éducatifs et analysé ses recherches dans les domaines de la théorie aussi bien que de la pratique. Il en est ressorti un héritage qui irriguera sans aucun doute les hauts lieux de l’enseignement et accouchera de nombreuses innovations pédagogiques, et de grandes espérances sociales.

 pub7

Fonssi Eugène.
La qualité de l’éducation au Rwanda: Rapport d’une mission de découverte d’une équipe de l’Université Evangélique du Cameroun
Cahiers de l’Université Evangélique du Cameroun, Presses de l’Université Evangélique du Cameroun, No 7, Mbouo/Bandjoun, 2016, 108 pages.

Le présent cahier, résultat d’une mission de découverte au Rwanda, jette un éclairage original sur la problématique de la qualité de l’éducation dans ce pays à partir de deux concepts novateurs : la pédagogie active et participative (PAP) et l’assurance-qualité. Après avoir défini l’approche PAP, circonscrit ses fondements théoriques et ses différentes composantes, l’auteur, dans une analogie avec la démarche écologique, va à la découverte de la niche pédagogique de la PAP, de sa zone proximale, de ses facteurs limitants, de sa zone de tolérance et des mesures de recouvrement. Il présente ensuite l’assurance-qualité dans ses enjeux aussi bien sociopolitiques qu’académiques. Les leçons et les recommandations de l’auteur conduisent vers le but ultime : contribuer à l’amélioration de la qualité de l’éducation dans l’Eglise Evangélique du Cameroun

 pub8

Fonssi Eugène.
Chronique de la vie quotidienne: La scène, les coulisses et les histoires
Presses de l’Université Evangélique du Cameroun, Mbouo/Bandjoun, 2016, 235 pages.

Le présent ouvrage s’inscrit à la fois dans la tradition de la littérature humoristique, mais aussi  des textes à visée pédagogique. S’appuyant sur des histoires de la vie quotidienne, l’auteur, sur un ton drolatique, fait le tour de certaines questions existentielles et invite le lecteur à réfléchir par lui-même sur leur signification. Notre quotidien est plein d’histoires, certes. Mais nous n’en saisissons pas toujours la portée. Nous les prenons très souvent au premier degré, sans les analyser en profondeur. Le sens d’une histoire, quelle qu’elle soit, dépend de son contexte. Une histoire peut bien charrier un sens dans un contexte et tout un autre sens dans un autre contexte. C’est ce qu’on appelle les sens divers, un des principes sur lesquels a été fondéela pédagogie active et créative dont les multiples facettes sont aujourd’hui auscultées dans les universités et les lieux où l’on pense l’éducation du futur.

LIVRE LECOLE AUTREMENT

 

Eugène FONSSI.
L’école autrement, Esquisse d’une pédagogie active et créative
Editions CLE, Yaoundé 2018, 233 pages

 

Si l’éducation est en crise dans ses énergies créatrices, dans ses fonctions d’innovation, dans ses structures institutionnelles, dans la mobilisation de moyens pour se maintenir au plus haut niveau de sa qualité et dans ses capa­cités de créer l’homme conforme à l’humanité que la communauté désire et se propose de faire advenir, on peut craindre que les rêves de développement et d’émergence qu’un continent comme l’Afrique brasse aujourd’hui ne restent que de vœux pieusement stériles. Dans nos pays africains, ces rêves prennent cette direction d’ambitions stériles, faute d’une prise en charge concrète des enjeux de l’éducation dans le développement des peuples et des nations.

Ce n’est pas que les idées manquent à notre continent. Ce n’est pas que des théories à la hauteur des défis de notre temps ne soient pas produites et expérimentées au sein de nos pays. Ce n’est même pas que les réflexions ne soient pas partagées dans d’innombrables colloques et symposiums ou publiées dans une abondante littérature au sein des institutions d’enseignement primaire, secondaire, supérieur et universitaire. Ce qui fait problème, c’est de constater que tout cela coule sur le corps de nos sociétés africaines comme de l’eau sur les ailes du canard.

N’y a-t-il pas, radicalement, un fossé entre le fond du problème éducatif de l’Afrique actuelle et la masse des théories, projets, propositions et perspectives qui tentent de trouver solution à ce problème ?

L’intérêt du livre que le socio-pédagogue Eugène Fonssi propose ici est de faire surgir cette question à partir de l’étude d’un cas : celui du système scolaire camerounais, qu’il connaît en profondeur et qu’il a contribué à vouloir réformer à travers plusieurs projets dont il présente un panorama riche et saisissant.

Dans tous ces projets, des diagnostics percutants ont été faits sur la crise de l’éducation au Cameroun, particulièrement au sein du sous-système éducatif des Églises protestantes où des femmes et des hommes compétents ont rassemblé autour d’eux ce que le pays compte de génies dans la recherche de haut niveau.

La voie pour juguler cette crise a été définie clairement et fermement : construire et promouvoir une pédagogie active créative. C’est cette voie que ce livre présente, analyse, dissèque et déploie dans toutes ses dimensions et dans tous ses enjeux, dans le contexte du Cameroun pris ici comme la figure type de ce que vivent globalement les sociétés africaines contemporaines. Ce que le Cameroun a conçu, imaginé, vécu et épanoui est décrypté dans tous ses coins et recoins, exemples à l’appui. L’auteur le fait dans une démarche dont les qualités les plus impressionnantes sont celles-ci :

  1. - une approche concrète et pratique du problème. Sachant allier la théorie à la pratique afin que les deux s’éclairent mutuellement, elle propose un outil qui a été testé avec succès, à travers des bases théoriques sûres et une méthodologie didactique solide ;
  2. - une vision qui met l’apprenant au centre tout en indiquant comment il faut procéder pour que ce centre soit un vrai lieu de créativité et de participa­tion ;
  3. - une richesse abondante de schèmes de pensée, de procédures didactiques, de démarches pédagogiques pour développer l’inventivité des apprenants par la créativité des enseignements ;
  4. - un souci ardent de valoriser l’innovation dans la formation d’hommes créateurs, c’est-à-dire des personnalités qui ne se contentent pas d’enre­gistrer des idées par la mémoire, qui soient capables de maîtriser des pro­blèmes nouveaux et de créer des idées nouvelles ;
  5. - une belle clarté dans la présentation des idées, dans l’enchaînement des logiques argumentatives et dans l’illustration des théories par des exemples et des diagrammes facilement compréhensibles. Tout cela rend facile la lecture du livre et permet d’en comprendre la problématique avec sérénité.